Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Heroldsbach

par Andrev

Heroldsbach

LES APPARITIONS DE HEROLDSBACH

Du 9 octobre 1949 au 31 octobre 1952, la Sainte Vierge apparut à 7 fillettes, puis à plusieurs dizaines de personnes, à Heroldsbach, en Bavière.

Elle apparaît d'abord seule, puis accompagnée de l'Enfant Jésus assis sur le "Trône de Grâce", puis avec St Jean l'Evangéliste, et souvent accompagnée de dizaines d'autres Saints, notamment des martyrs des premiers siècles. Des groupes de pèlerins viennent le 13 de chaque mois.

Le 17 octobre 1949, Mgr Kolb, archevêque diocésain, crée une commission d'enquête qui exclut le surnaturel quant aux dires des sept voyants. Ceux-ci sont excommuniés pour avoir refusé de signer un document niant l'apparition ! L'excommunication est cependant levée en 1998. La même année fut bénie la chapelle de la Vierge, nouvellement construite pour les pélerins,
avec l'autorisation de l'ordinaire et l'aval de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. Le 13 Mai 1998 (fête des apparitions de la Vierge à Fatima, Portugal), Mgr Radspieler, évêque auxiliaire de Bamberg, annonce la reconnaissance officielle d'Heroldbach comme lieu de prière. La pastorale a été confiée aux frères de la Vie Commune des Chanoines Augustiniens. Le 15 août 1998, une messe pontificale a été célébrée par Mgr Brau, Archevêque de Bamberg.

Le jugement négatif de 1952 est toujours valable, mais un prêtre issu du séminaire de Wigratzbad est chargé de la pastorale du pèlerinage.

L'une des plus grandes grâces de ces événements surnaturels est celle de la prière, pour les milliers de gens accourus en ce lieu. La Sainte Vierge demanda que l'on prie pour l'Allemagne, grandement menacée alors par la Russie. Elle enseigna aux fillettes un cantique, dont la musique fut scientifiquement analysée. Les musicologues en conclurent qu'il s'agissait d'une haute forme musicale du Moyen-Age, qui correspond à ce qu'on nomme aujourd'hui "choral grégorien". Nos mêmes experts affirmèrent que seule une personne ayant fait de hautes études du musique aurait pu créer cette pièce, d'où le caractère surnaturel de l'événement.

 

Heroldsbach
Commenter cet article