Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

God save the Duke !

par Andrev

"L’avidité des Français est prodigieuse. Ils ne peuvent se rassasier d’or et d’argent, ils se jettent sur notre Bretagne pour nous voler nos rentes et nos biens… Et encore cela ne les satisfait pas : ils veulent maintenant nous mettre en perpétuel esclavage» Jean IV, Duc de Bretagne

God save the Duke !

« Messire Jean de Montfort, Duc de Bretagne, revient de son exil en Angleterre en 1379 et débarque à Dinard[1] le 3 Août. Dans la petite anse l’attendent une foule de princes et petites gens accourus dans l’enthousiasme général »[2]

Une « Guerre de Succession » eut lieu en Bretagne. Quand le duc Jean de Montfort meurt en 1345, c’est son fils Jean, qui à cinq ans, hérite du Duché. Mais au Duché, tout le monde n’est pas d’accord; c’est alors que les rois d’Angleterre et de France s’en mêlent, convoitant depuis toujours la Bretagne. Charles de Blois et Jeanne de Penthièvre sont du parti français; le duc Jean, devenu grand, combat avec son épouse Jeanne de Flandres, avec force renforts anglais. Au terme du conflit, la première Jeanne « accepte que Jean de Montfort devienne le duc Jean IV sous condition que la couronne ducale revienne à ses descendants si jamais la dynastie des Montfort manque d'héritier ». Un siècle et demi plus tard, le roi de France ayant racheté les droits des Penthièvre, et Anne de Bretagne, descendante Montfort, n’ayant pu avoir d’héritier pour la Bretagne, le duché fut récupéré de fait par le français, à grand renfort d’armes: la duchesse Anne est assiégée dans Rennes, Ploërmel résiste jusqu’au bout aux troupes françaises (et elle le paiera cher), tandis que Dinan ouvre ses portes sans aucune résistance, malgré les vastes travaux de renforcement des remparts qu’avaient entrepris le père d’Anne, le Duc François II.

Revenons à la guerre de succession. A la fin, il y eut un événement inattendu.  Le Duc Jean s’était exilé en Angleterre, quand les Bretons se ressentirent d’une grande menace : le roi de France était sur le point d’envahir définitivement le Duché. Alors, d’un seul cœur, amis et ennemis du Duc Jean oublièrent les divisions et rappelèrent leur souverain qui débarqua à Dinard le 3 août, sous les acclamations d’une grande foule venue de toutes les Bretagne : Léon, Nantes, Vannes, Saint-Malo... tous étaient là. Jean, une fois rendu à Dinan le 9 août 1379, les « Etats de Bretagne se réunissent dans la salle capitulaire des Jacobins pour entendre le nouveau duc Jean IV dire tout le bien quil pense des forces occu­pantes" [3]:

 

"L’avidité des Français est prodigieuse. Ils ne peuvent se rassasier d’or et d’argent, ils se jettent sur notre Bretagne pour nous voler nos rentes et nos biens… Et encore cela ne les satisfait pas : ils veulent maintenant nous mettre en perpétuel esclavage.»

 

A Dinard, une plaque commérative du débarquement glorieux du Duc Jean se trouve près de la grève. Jean y est représenté très noble, comme un nouveau roi Arthur (image ci-dessus).

 

Bevet an Dug !

God save the Duke !

 

*

 


 

God save the Duke !

[1] Lann-IudUuret, ancienne paroisse de Sant-Tenogad

[2] « Toute l’histoire de Bretagne », Skol Vreizh – 2003.

[3] « L’Histoire en Héritage – Dinan » Peter Meazey – Yvon Blanchot (2002 - Editions Communicom. En vente dans les librairies de Dinan; à lire absolument.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article