Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Badeziant

par Arzhmael

publié dans Feiz

face au monde païen

Le don du Baptême et une civilisation en conséquence

 

Tous les chrétiens ont été régénérés par la grâce, tous sont devenus fils de Dieu. Ceci est un fait si grand, si sublime, qu'il faut lui donner un relief adéquat.

Vois, mon fils : dans ce siècle matérialiste, votre génération infidèle accorde plus d'importance aux choses extérieures qu'au fait surnaturel du baptême, lequel a une incidence substantielle sur l'âme de l'enfant pour le temps et pour l'éternité. On n'a qu'une considération minime pour le Don, non dû mais accordé avec une divine générosité au baptisé.

Mes prêtres se sont adaptés, avec une désinvolte superficialité, à ce cadre païen qui entoure le baptême. Je veux dire qu'il n'y pas eu de réaction contre ce paganisme qui, comme une ombre dense, cache aux yeux des fidèles le précieux don de Dieu. Les mœurs païennes régnantes obscurcissent les plus belles réalités divines.

La grâce conférée au baptême transforme et transfigure l'âme de celui qui reçoit ce sacrement, rendu possible par le Mystère de l'Incarnation. Il s'ensuit que tout baptisé participe au Mystère de l'Incarnation. Cette participation doit ou devrait s'intensifier avec le développement et l'accroissement de ma Vie divine, moyennant la collaboration requise et nécessaire d'une éducation chrétienne, de la part des parents et de leur suppléants.

Cette éducation doit être commencée dès les premiers mois. Malheureusement, elle n'est presque plus pratiquée. On ne voit rien dans l'enfant de ce peuple païen, en dehors de la nature humaine.

Il a manqué et il manque de la part de mes prêtres la vigilance empressée sur un point central de la vie chrétienne.

Tous les chrétiens participent au Mystère de l'Incarnation ( et donc davantage les prêtres) en étant cohérents avec la foi dans ce grand mystère.

Si Moi, Verbe de Dieu, Je me suis incarné pour pouvoir communiquer ma Vie divine aux hommes en vue de les soulager, de les aider et de les acheminer vers la vie éternelle, les hommes devraient raisonnablement accepter avec joie toutes les conséquences dérivant de ce grand mystère, en les vivant avec fidélité dans leur vie quotidienne.

Fils, toi-même peux constater comment le paganisme a éloigné mes fidèles et avec eux beaucoup de mes prêtres de la Réalité divine, réduisant tout à des rites paganisants, plus ou moins fastueux.

 

Monseigneur Ottavio Michelini - emziskouezioù Hon Salver hag ar Sent etre 1977 ha 1979

Badeziant
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article