Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saint-Aubin-du-Cormier

par G.G.M.

publié dans Breizh , Bretagne , Saint-Malo

Saint-Aubin-du-Cormier

Après la bataille de Saint-Aubin-du-Cormier, entre Fougères et Rennes, le 28 juillet 1488, fut compromise l'indépendance de la Bretagne. L'armée française poursuivit sa conquête par Rennes, qui montra son patriotisme, au contraire de Saint-Malo qui ouvrit ses portes aux Français.

"L'annonce de la défaite de Saint-Aubin-du-Cormier, la destruction de l'armée bretonne provoqua en France une explosion d'allégresse. La Bretagne, elle, était frappée de stupeur. "Onc ne fut si grand étonnement par tout le pays " dit d'Argentré (Histoire de Bretagne -1ère édition 1582-). Fort de sa victoire, et voulant profiter de cette heure d'effarement et de panique générale (La Borderie T.4), La Trémoille rassemble son armée et marche immédiatement sur Rennes, dont il commence l'investissement, promettant à la ville, par la voix de ses hérauts, un châtiment exemplaire, si elle ne se rend à merci, tandis que ses troupes mettent tout le pays en coupe réglée.

Mais les bourgeois de Rennes sont animés du même patriotisme que ceux de Nantes. Leur réponse est digne de l'antique: "Ne pensez pas que vous soyez déjà seigneur en Bretagne."

Yann Bouëssel du Bourg (Dalc'homp Soñj n.23)

 

suite:       http://buan1.chez.com/buanbataille2.htm

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article